Podcast Le billet de François Morel



Entre poésie et humour, François Morel refuse de choisir. Pour notre plus grand plaisir

Réecouter les replays Le billet de François Morel

Chargement des podcasts
100% Complete
0
Piccoli, Dabadie, Bedos... Merci mon Dieu d'aller vous occuper ailleurs

 Réagir  Ouvrir

1
Michel (Piccoli) et les autres

 Réagir  Ouvrir


2
Une main au cul...

 Réagir  Ouvrir

3
Valsovirus

 Réagir  Ouvrir

4
Les présidents passent et la vie continue d’apporter son lot de surprises !

 Réagir  Ouvrir

5
Jamais on aura si peu embrassé depuis le 16 mars...

 Réagir  Ouvrir

6
Théâtre, Christophe, confinement, tendresse.. A quoi tu penses ?

 Réagir  Ouvrir

7
Coronavirus : Ecouter le personnel soignant ? Il faut surtout l'entendre !

 Réagir  Ouvrir

8
Ceux qui disaient que... François Morel relit Jacques Prévert pendant le confinement

 Réagir  Ouvrir

9
Tenir, rester chez soi

 Réagir  Ouvrir

10
New-York, Gershwin et les tourments du coeur

 Réagir  Ouvrir

11
La femme est apparue sur terre

 Réagir  Ouvrir

12
Retrouvez tous les épisodes sur l’appli Radio France

 Réagir  Ouvrir


Commentaires des internautes auditeurs

18 ans en 68. C'était mon age alors. Je n'ai jamais conduit de taxi. Sans être fan, je n'ai jamais changé de radio quand Jojo chantais. Tes derniers mots sont cruellement justes. T'es con aussi Robert.

Par BRUNO le 08/12/2017 13:12
 Répondre Musique ?

Bonjour,
Ajourd'hui, plus que l'insupportable élégance humoristique du texte, c'est la légèrté piano qui m'a nettoyé l'humeur du matin ;)
Et, comme toutes ces choses trop évidentes auxquelles nous ne prêtons plus assez d'attention, je n'arrive pas/plus à en retrouver les références.
Merci d'avance.
--
S

Par S le 12/05/2017 10:45
 Répondre modeste

très touché par cette lettre François Morel, tellement juste. bravo tout modestement.
Fabien ROUSSEAU

Par fabien le 07/04/2017 13:42
 Répondre chronique de F. Morel du 6 janvier

Merci infiniment pour cette escapade féerique M. MOREL. Une vague de nostalgie venait de me submerger, alors qu'au fond de mon lit et de ma Bretagne, je realisai que pour la première fois, en raison de l'état de santé de mon mari, nous devions renoncer à skier dans mon village natal. Comment se résigner sans tristesse à se priver de tant de blancheur et de paix. Et puis ce fut le moment de votre billet. Et les premiers mots m'ont emportée!!"Il neige sur St véran..." Voilà, j'y étais . J'étais dans mon village justement. A la commune la plus haute d'Europe où je suis née, où vous m'avez,avec votre voix et votre poésie, transportée. Merci infiniment de ce cadeau magnifique!
Dany

Par Anonymous le 14/01/2017 10:01
 Répondre Merci à François Morel

Merci à François Morel d'avoir salué à travers philippe meure la culture, la
Chanson mise à mal par la politique imbécile de France inter.
La prochaine fois cette chaîne je ne l'écouterai plus

Par Anonymousbefnard t le 24/06/2016 15:16

Publier une réaction

Vidéos Le billet de François Morel