Podcast Bercoff dans tous ses états




Réécouter les replays Bercoff dans tous ses états

Chargement des podcasts
100% Complete
0
Bercoff dans tous ses états

 Réagir  Ouvrir

1
Bercoff dans tous ses états - Guerre en Ukraine : le point sur la situation / Se libérer de son soi toxique, ave...

 Réagir  Ouvrir


2
Bercoff dans tous ses états - Et si nous venions de vivre la dernière élection présidentielle ?

 Réagir  Ouvrir

3
Bercoff dans tous ses états - L'avortement dans la Constitution ? / le Covid-19, révélateur de l'échec de la ...

 Réagir  Ouvrir

4
Bercoff dans tous ses états

 Réagir  Ouvrir

5
Bercoff dans tous ses états

 Réagir  Ouvrir

6
Bercoff dans tous ses états

 Réagir  Ouvrir

7
Bercoff dans tous ses états

 Réagir  Ouvrir

8
Bercoff dans tous ses états

 Réagir  Ouvrir

9
Bercoff dans tous ses états

 Réagir  Ouvrir

10
Bercoff dans tous ses états

 Réagir  Ouvrir

11
Bercoff dans tous ses états

 Réagir  Ouvrir

12
Bercoff dans tous ses états

 Réagir  Ouvrir

13
Bercoff dans tous ses états

 Réagir  Ouvrir

14
Bercoff dans tous ses états

 Réagir  Ouvrir

15
Bercoff dans tous ses états - Entretien avec l'homme qui allait faire exploser le schéma bancaire mondial : Nico...

 Réagir  Ouvrir

16
Bercoff dans tous ses états - Le malaise socioéconomique et culturel, le vote populiste, les gilets jaunes en Fr...

 Réagir  Ouvrir

17
Bercoff dans tous ses états

 Réagir  Ouvrir

18
Bercoff dans tous ses états

 Réagir  Ouvrir

19
Bercoff dans tous ses états

 Réagir  Ouvrir

20
Bercoff dans tous ses états - Émission spéciale législatives 2022

 Réagir  Ouvrir

21
Bercoff dans tous ses états - Vendre la guerre le complexe militaro-intellectuel

 Réagir  Ouvrir

22
Bercoff dans tous ses états

 Réagir  Ouvrir

23
Bercoff dans tous ses états - La parenthèse boomer avec François de Closets

 Réagir  Ouvrir

24
Bercoff dans tous ses états - Émission spéciale réforme des retraites

 Réagir  Ouvrir

25
Bercoff dans tous ses états - L'audition mardi du Dr Amine Umlil devant le Sénat, questionné par Cédric Villan...

 Réagir  Ouvrir

26
Bercoff dans tous ses états - Que se cache-t-il derrière le « bio », et ses promesses de produits « propres ...

 Réagir  Ouvrir

27
Bercoff dans tous ses états

 Réagir  Ouvrir

28
Bercoff dans tous ses états - Russie/Ukraine, deux peuples frères avec Romain Bessonnet

 Réagir  Ouvrir

29
Bercoff dans tous ses états - Toute l'histoire du renseignement français résumée en 100 dates-clés avec Jér...

 Réagir  Ouvrir

30
Bercoff dans tous ses états - Une autre vision de la crise du Covid-19 avec Vincent Pavan, enseignant-chercheur e...

 Réagir  Ouvrir

31
Bercoff dans tous ses états - Focus sur un territoire qui refuse le déclin

 Réagir  Ouvrir

32
Bercoff dans tous ses états

 Réagir  Ouvrir

33
Bercoff dans tous ses états - L'embrasement des banlieues avec le général Emmanuel de Richoufftz

 Réagir  Ouvrir

34
Bercoff dans tous ses états - Focus sur le seul conflit direct entre la Russie et les États-Unis sur le sol euro...

 Réagir  Ouvrir

35
Bercoff dans tous ses états - Le corps, la cité, l'humanité contre la nature, la planète, le cosmos : en 70 co...

 Réagir  Ouvrir

36
Bercoff dans tous ses états - Entretien sur la violence physique et verbale en politique et sur les violences sex...

 Réagir  Ouvrir

37
Bercoff dans tous ses états - Lève toi et marche avec Adrien Bocquet

 Réagir  Ouvrir

38
Bercoff dans tous ses états - Récit au cœur du pouvoir avec Frédérique Dumas

 Réagir  Ouvrir

39
Bercoff dans tous ses états - Entretien avec le Pr Didier Raoult

 Réagir  Ouvrir

40
Bercoff dans tous ses états - L'emprise : la France sous influence avec Marc Endeweld, journaliste

 Réagir  Ouvrir

41
Bercoff dans tous ses états - Les dérives du progressisme

 Réagir  Ouvrir

42
Bercoff dans tous ses états - La crise démocratique, avec Marcel Gauchet

 Réagir  Ouvrir

43
Bercoff dans tous ses états - La Vème République contre la démocratie

 Réagir  Ouvrir

44
Bercoff dans tous ses états

 Réagir  Ouvrir

45
Bercoff dans tous ses états - La République française, est-elle entrée dans sa phase terminale ? La réponse a...

 Réagir  Ouvrir

46
Bercoff dans tous ses états - Vivons-nous dans une tyrannie ? la réponse avec Philippe Bornet essayiste, auteur ...

 Réagir  Ouvrir

47
Bercoff dans tous ses états - Covid-19 : Les leçon d'une épidémie

 Réagir  Ouvrir

48
Bercoff dans tous ses états - Les enjeux du nouveau quinquennat d'Emmanuel Macron

 Réagir  Ouvrir

49
Bercoff dans tous ses états - Comparatif des programmes de santé entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, tout es...

 Réagir  Ouvrir


Commentaires des internautes auditeurs

 Répondre Travailleur social

Bonjour Mr Bercof
Je souhaitais réagir sur le sujet des travailleurs sociaux
Il n y a pas que des assistantes sociales ou des éducateurs
Votre invité oublie les Tisf
Technicienne d intervention social et familiale qui sont souvent mandaté par L'assistante sociale . Elles interviennent 4 heures dans les familles.
Elles les accompagne vers l autonomie.
Leurs missions sont diverses en fonction des problématiques .
Accompagnement scolaire ,médicaux
Aides aux démarches administratives
Soutien à la parentalité,conseilles les les familles et les orientent en fonction de leurs besoins.....etc

Par Sony le 22/06/2022 12:25
 Répondre Oligarchie mondiale...

Bonjour André Bercoff,
Que pensez vous de ça :
https://rumble.com/vudxp6-jour-1-grand-jury-tribunal-dopinion-publique.h...

Par Anonyme le 27/04/2022 12:52
 Répondre Puissance militaire eu

La france ainsi que beaucoup de pays dilapident l argent public au traver des industries de l armen.

Et l armé française est non seulement mal équipe mais le materiel est déficient.

Par Anonyme le 21/03/2022 12:50
 Répondre Témoignage qui j'espère servira à d'autres

Bonjour Maître,
Je vous transmets mon témoignage

Bonjour,
Un jour, j'ai ouvert la porte du bureau des victimes. J'ai été reçu, entendu et on a reconnu la violence que mon fils et moi-même avions subi.
J'ai été encouragé et accompagné pour déposer une plainte pour mon fils et une autre pour moi-même à l'encontre du père de mon enfant.
Ce fut un processus douloureux et avec la consciente peur que le faire savoir, c'est s'exposer. Mais j'ai cru aux institutions et les professionnels rencontrés les avaient représentés avec bienveillance et humanité.
Elles m'ont aidé à me reconnaître comme une victime au même titre que mon fils. J'avais confiance et j'ai sauté le pas!

Mais j'étais bien loin d'imaginer ce qui allait suivre.
Un parcours de combattant, des étapes violentes les unes derrières les autres, l'humiliation de voir sa vie et celle de son enfant, totalement exposées à des professionnels parfois agressives, remettant en doute mes paroles en tant que mère pour finir par être totalement caricaturée comme "une mère ayant de l'emprise sur son enfant", la fameuse ALIENTATION PARENTALE.

Plus le temps passe, maintenant 3 ans, plus la brutalité des institutions à mon égard laissent des traces. La parole de mon fils est totalement niée, ses propos sur les violences sont même dissimulés par une psychologue d'un service AEMO, car toute parole provenant de l'enfant ou de la mère est disqualifiée.

J'ai vécu une évaluation avec une éducatrice de l'ASE qui s'autorise à me demander pourquoi je n'ai pas avorté si je trouvais le père si dangereux. C'est comme si on m'avait donné un coup de poing dans le ventre, à moi femme et mère d'un unique enfant.

Cela s'ensuivra pas une éducatrice AEMO qui au bout d'une heure d'entretien avec mon fils, le menace de l'intervention du juge pour l'obliger à retourner chez son père dont il a peur.
J'ai osé exprimé au service mon sentiment sur la manière dont s'est déroulé l'entretien.

Et là j'ai découvert la toute puissance de ces associations missionnées par le juge. Le courroux ne s'est pas fait attendre, l'association saisit le juge des enfants pour demander le placement de mon fils dans un centre.
Un enfant de 6 ans bien équilibré chez sa mère, bien investi dans sa scolarité, entouré de ses grands parents, était menacé car la mère s'exprime, interroge et questionne.

Heureusement, le juge des enfants a vite écarté leur demande, allant jusqu'à les interroger d'une telle demande au bout d'une heure d'entretien.
Mais le ton étant donné, se soumettre au service AEMO ou se voir retiré son enfant.

Mes plaintes, les signalements de pédiatre et psychothérapeute, les expertises psychiatriques, le témoignage de la demi sœur majeur de mon fils, les attestations du pédopsychiatre, du pédiatre, les vidéos de séances thérapeutiques de l'enfant en pleine crise, rien n'aura pu touché l'institution.

Un gendarme, après avoir considéré" les faits accablants contre le père", a fini par prendre parti pour l'homme. J'ai eu droit à la culpabilisation "mais madame, vous voulez que le père de votre enfant aille en prison". Ce même gendarme refusera de rencontrer mon enfant, la vraie victime, et prendra personnellement une trentaine de plainte du père à mon encontre.

J'ai continué à me débattre jusqu'à un moment de répits où le juge des enfants considère que le père utilise son fils comme "l'objet de son ressentiment contre la mère", demandant ainsi au service AEMO, toujours le même de travailler sur les violences du père, bien décrite par mon fils et sa fille âgée de 22 ans. L'espoir a rejailli.

Je crois voir un peu de lumière dans ce monde glauque et sombre dans laquelle nous avons été happé, mon fils et moi-même. Mon fils reprend confiance en lui.
Il retrouve une joie de vivre, il est investi à l'école, dans plusieurs activités extrascolaires. Je me vois imaginer reprendre une vie normale car enfin nous avons été reconnus et entendus dans nos souffrances.

Mais voilà, l'orgueil d'une chef de service AEMO recadré deux fois par un juge des enfants n'a pas supporté cet affront.
Mon fils de nouveau suivi par l'éducatrice et la psychologue du même service, exprime son refus à maintes reprises de revoir son père, explique ce qu'il vécu chez son père "papa me tire les paupières, il m'écrase avec son pied, il me donne des coups de poings au ventre". Mais le service préférera dissimuler cette information au juge des enfants pour mettre en avant que la "la mère fait obstacle au lien père fils". Mon fils perdra confiance et refusera même de revoir la psychologue AMEO

Vous me direz mais où est passé le travail sur les violences. Inexistant!

J'ai été balloté entre un discours tenu par une éducatrice seule "le père est incapable de travailler sur les violences , il est dans le déni" à un discours tenu par un binôme éducatrice-psychologue totalement différent "votre enfant reprend le discours maternel".

Et là de nouveau, nous revoilà dans une lutte où le service, entre le déni du père sur les violences commises sur ses enfants et ses ex-compagnes, et le refus catégorique répété de notre enfant à voir son père, s'acharne sur la mère. Pour arriver à la conclusion déjà écrite dès les premières minutes de rencontre, le service utilise la culpabilisation, la menace, le chantage, la dissimulation et l'instrumentalisation.
L'équipe AEMO a parlé et a condamné la mère!

Le père a saisi un JAF et le service est resté muet durant plusieurs mois, refusant de répondre à mes appels ou mails. La chef de service faisant obstacle à tout échange entre moi et l'éducatrice.
Le père a trouvé des alliés de taille! Le service va jusqu'à intégrer les copies de mail du père dans les rapports, il devient co-rédateur.

Une semaine avant la décision du JAF dont le service avait connaissance, la chef de service adresse en catimini un rapport qui fait abstraction des violences, met en évidence l'équilibre positif de l'enfant "joyeux et investi dans une vie sociale riche", mais conclue par "la mère fait obstacle au lien père fils" en rajoutant que leur travail ne pourra pas s'effectuer. Elles ont ainsi mis fin à leur mission.
Elles ont scellés le destin de mon fils alors qu'elles avaient encore 12 mois accordé par le juge des enfants.

Il n'en fallut pas plus à un JAF considérant que je n'ai pas obéi, de transférer sans ménagement la résidence de mon petit garçon chez son père m'octroyant une visite médiatisée tel un parent défaillant et violent. L'inversion accusatoire a fini de détruire le dernier espoir de réparation. La maltraitance du père a perduré et a été renforcé par les institutions. Et elle peut s'exercer aujourd'hui avec la protection de l'AEMO à l'égard du père.

Le jugement du JAF est un procès de ma personne allant jusqu'à exposer mon intimité dans une décision qui circule à l'école, à la CAF. c'est une atteinte à ma dignité!
C'est la sanction pour ne pas avoir remis l'enfant et surtout ne pas m'être soumise à un service AEMO tout puissant et dominateur. Qu'en est-il de l'intérêt supérieur de l'enfant? Il n'y aura pas une ligne ou une pensée à ce petit garçon de 7.5 ans qui voit sa vie basculé.

En 24 heures mon fils a perdu sa mère, son école, ses copains ses grands parents.
Le père a accumulé 55 plaintes à mon encontre pour non remise d'enfant, le procureur s'interroge mais n'agit pas et une JAF a voulu faire le ménage.

Le service AEMO a décidé qu'elle pouvait désormais reprendre leur mission exclusivement pour apporter un soutien éducatif au père.
J'ai l'impression d'avoir perdu mon autorité parentale. Je suis effacé de la vie de mon fils.

Et mon fils, sa parole, ses peurs, sa vie, son intimité qu'en est-il? Le JAF a refusé de le rencontrer et d'entendre son avocate.
La justice décide que le lien entre le père et le fils devra se faire en effaçant la mère et son environnement et pire obligé un enfant maltraité à être soumis exclusivement à son bourreau.
Je suis une mère, une professionnelle de l'accompagnement (25 ans), une ancienne femme politique, ayant fait de longues études en et engagée dans des mandats officiels
Je ne correspond sans doute pas au profil habituel de leur service. Et je n'ai pas les codes pour communiquer avec les services sociaux qui cherche le consentement uniquement par contrainte alors que j'espérais la collaboration. J'ai imaginé que seul l'intérêt de mon enfant allait guider leur intervention. Ce fut une erreur

A la honte d'avoir vécu et accepté la maltraitance du père de mon fils, s'est rajouté la culpabilité d'avoir agi pour protéger mon fils sans réussir voire en empirant sa situation.
J'ai été constamment jugé sur ma personnalité. Et pourtant 3 heures d'expertises chez un psychiatre les avaient éclairés.
On m'a enfermé dans une boite et on a cherché tous les arguments pour justifier ma mise à mort psychologique.
Pendant ce temps-là un gendarme ne fera pas son travail d'enquête, refusera d'entendre l'enfant et orientera mes plaintes vers un classement sans suite.

Aujourd'hui mon fils est déprimé, a menacé de fuguer. Son père a stoppé le suivi pédopsychiatrique, a stoppé toutes ses activités, il l'a coupé de sa mère (1 appels en 3 semaines), de ses grands parents, de ses amis. Le père se sent renforcé par un service AEMO qui lui apporte des conseils au détriment de l'intérêt supérieur de l'enfant.
Seule la réhabilitation du père semble les intéresser. C'est ainsi qu'on normalise la maltraitance! Aujourd'hui il lui est totalement soumis.

Alors si j'ai un conseil à donner aux victimes inhabituelles,
celles que le système ne supporte pas car elles agissent avec toutes leurs connaissances, leurs énergies pour protéger leurs enfants,
celles et que le système broie à travers chaque étape,
il vaut mieux rechercher une réparation psychologique sans plainte.
Mes plaintes ont ouvert un boulevard à un homme manipulateur qui a su utilisé les failles narcissiques de femmes éducatrice, psychologue pour les utiliser comme bélier et bouclier.
Il a également trouver un soutien de taille en la personne d'un gendarme qui a contacté l'école, le service éducatif pour orienter sa vision, alors même qu'il a refusé d'auditionner mon fils pour lequel l'UAED a attribué 11 jours d'ITT (psychologique comme le dit l'officier, cela a moins de valeur).

Tout cela a détruit la vie d'un enfant de 7 ans qui a été arraché à son foyer.

Ne leurrez pas les victimes, le système ne fonctionne pas.
Les services sociaux, le service AEMO n'ont jamais reconnu nos statuts de victimes. Et nul n'évalue leur travail.
Ce sont des hommes et des femmes, avec leurs faiblesses, leurs complexes et parfois ils font preuve d'une absence totale de recul en se décentrant de leur mission, l'intérêt de l'enfant.

Nantes a accueilli les assises de la protection de l'enfance,
Nantes a accueilli la CIVISE
Et aujourd'hui la justice nantaise remet un enfant maltraité à son père maltraitant.

La parole de professionnels tel que pédiatre, pédopsychiatre et celle des victimes a moins de valeur qu'une éducatrice du système!
Un JAF peut aller à l'encontre d'une décision d'un JE.

Aujourd'hui, je regrette d'avoir ouvert cette porte et déposé ces plaintes.
Elles ont ouvert le chemin de la destruction à un homme dangereux.

Mon fils et moi avons souffert et continuons à souffrir et nos vies ont été brisés.

Svp ne leurrez pas les gens sur un système protecteur, il ne l'est pas, le système s'autoprotège face à une mère qui protège son enfant en mettant en évidence les dysfonctionnements de la justice.

J'espère que mon témoignage servira aux femmes, qui comme moi, au début, sont plein d'espoir et risque de s'effondrer petit à petit.
Il faut espérer le moins pire et se contenter de rester présent dans la vie de son enfant pour compenser le déséquilibre du parent maltraitant.

je vous remercie de m'avoir lu.

Par Anonyme le 10/03/2022 08:11
 Répondre Bravo pour vos emissions

Bonjour,
je voulais juste envoyer un petit mots pour vous remercier pour vos émissions super intéressante
franchement Bercoff ces émission sont juste génial
et Brigitte c'est top aussi

ca fait du bien votre radio libre qui dis des choses vrai et nous amène a réfléchir ..
Bref ne changez rien
Cordialement
Gabriel Serruya
[email protected]

Par Anonyme le 14/02/2022 23:16
 Répondre Intervention de Mme. Molinié

Bonjour M. Bercoff et grand respect à tout vôtre travail et à donner la parole à tout le monde, surtout à ceux et celles qui ont du mal à passer sur les médias.
Au sujet de l'intervention de Mme. Molinie de ce jour, MERCI de l'avoir démasqué dans les dernières minutes, elle roule effectivement pour Macron !!!
On a été enfumé par ses bonnes paroles et son aisance à manipuler les chiffres, mais basta à ses discours où les français sont encore et toujours des fainéants et des bons à rien !!!
Les riches écorchent le peuple français sur l'autel de l'europe et il faudrait leur donner la bénédiction. Des riches oui, mais pas des racailles sans état d'âme qui ne pensent qu'à piller la France !!!
Prenez soin de vous, vous nous êtes trop précieux !!!!

Par Edmond Fernandez le 01/02/2022 14:55
 Répondre Entrevue Olivier de Senailhac - Manifestation Ottawa, Canada

Je suis citoyen canadien résidant au Québec.
Je vous suggère de mieux choisir les personnes que vous invitez à communiquer sur la situation en titre. Les propos que tient monsieur de Senailhac, entre autres sur la taille de la manifestation et l’appui qu’elle reçoit de la population canadienne, ne sont qu’affabulation.
Prenez un instant pour vous informer auprès de médias nationaux sérieux avant d’inviter ce genre de clown, votre crédibilité et celle de votre émission ne s’en porteront que mieux.
Merci.

Par Anonyme le 31/01/2022 22:40
 Répondre Pas vaccinal

bonjour à vous, comment se fait-il que sur un sujet aussi important que le pass sanitaire, seuls 58% des députés aient pris par au vote??? Est ce vraiment normal ? Sommes nous toujours en démocratie et nos députés sont ils vraiment concernés par la santé des français? C’est un scandale !!!

Par Un lyonnais le 06/01/2022 12:40
 Répondre Serologie

Ayant eu le Covid il y a un an et ayant fait une sérologie ou je suis positif puisque mon taux et très élevé pourquoi ne pas en tenir compte comme en suisse

Par DidIer le 18/12/2021 21:58
 Répondre Accès à l'hôpital pour les non vaccinés

Bonjour,

Je voulais vous faire part de mon désarroi, face à ce qui se passe actuellement, visant une certaine catégorie de non vaccinés.

Parmi ces non vaccinés, il existe un certain nombre de personnes qui ont fait des réactions violentes

à des vaccins antérieurs au vaccin contre le covid.

Certains ont été hospitalisés après une vaccination sans qu'un diagnostic n'ait été posé (ce qui est mon cas), certains ont eu un Guillain barré,

certains ont eu une atteinte d'un organe etc...

Or, ces personnes ne sont pas inclus dans les contre indications fixés par le gouvernement et le conseil scientifique.

Les contre indications sont actuellement très limitées (au nombre de 3).

Par exemple, il faut en effet que 2 organes soient atteints pour que cela soit inclus dans les contre indication de vaccination contre le covid,

un organe ne semble pas suffire aux yeux du conseil scientifique et du gouvernement.

Au delà du potentiel risque que pourrait représenter une nouvelle vaccination, à fortiori à répétition, l'aspect psychologique n'est absolument pas pris en compte.

Il paraît pourtant légitime et humain que des personnes ayant vécu un tel traumatisme ne souhaitent pas se refaire vacciner.

Est-il normal que nous soyons pénalisés pour cela et que nous ne puissions plus nous rendre dans les hôpitaux (à partir de janvier) ou que l'accès à l'hôpital soit aussi compliqué.

Il s'agit d'une double peine pour nous.

Pour ma part, j'ai été hospitalisé deux semaines après une vaccination avec paralysie des membres supérieurs. Je suis restée paralysée 3 mois et

est gardée des séquelles (faiblesse aux bras) sans qu'aucun diagnostic n'ait pu être malheureusement posé, malgré un certain nombre d'explorations.

Parallèlement, je suis atteinte de plusieurs maladies (neuropathie à petites fibres, endométriose), dont certaines sont d'origine auto-immunes (maladie coeliaque et thyroïdite)

et je pense que des vaccinations à répétition sur un terrain propice aux réactions inflammatoires et aux maladies auto-immunes, ne peuvent qu'aggraver mon état général

(risque de poussées des maladies auto-immunes).

Obliger des personnes dans ma situation à se faire vacciner, s'apparente pour moi à de la maltraitance.

En outre, mes interactions sociales sont extrêmement limitées, compte tenu de mon état de santé.

Je vis seule, suis sans enfants et demeure à mon domicile quasiment toute la journée. Je ne représente donc pas un danger pour les autres.

Je n'ai d'ailleurs au bout de deux ans jamais été contaminée par le covid.

Se rendre dans un hôpital relève déjà en ce moment du parcours du combattant pour un non vacciné quand on a besoin d'une prise en charge du test PCR.

Il faut d'abord arriver à obtenir un RDV avec votre médecin généraliste moins de 48h avant le RDV à l'hôpital pour avoir une prescritpion de test PCR

(les prescriptions de test PCR n'étant valables que 48h) puis réaliser un test PCR en espérant que le résultat parvienne avant 24h pour être valide,

tout en sachant que le délai moyen est de 24h pour recevoir les résultats...

En janvier nous ne savons même pas si nous pourrons encore nous y rendre.

N'avons nous plus le droit d'être soignés à l'hôpital.

J'ai pour ma part, une echograhie cardiaque d'effort programmé, un RDV avec un cardiologue pour une suspicion d'endométriose cardiaque,

un RDV également pour la neuropathie à petites fibres avec le risque d'un évolution vers une neuropathie à grandes fibres...

Ce type de pathologies ne peuvent être traitées en ville et peuvent devenir graves.

Dois-je renoncer à tous ces soins hospitaliers?

Vu la situation dramatique dans laquelle je me trouve, je sollicite votre aide.

Je souhaiterais témoigner dans votre émission et pouvoir ainsi faire un appel à tous les non vaccinés et vaccinés afin qu'ils défendent notre cause.

J'espère avoir un peu retenu votre attention.

Cordialement

Par Anonyme le 18/12/2021 11:12
 Répondre Remerciements

Monsieur André Bercoff,
Je tiens à vous remercier pour votre émission que j'ai découvert l'année dernière.
J'attends chaque jour avec impatience midi.
Vous êtes comme un phare qui m'éclaire dans cette période obscure.
Je résiste depuis deux années, je manifeste dans ma petite ville du Cantal, Aurillac, parfois nous sommes cinq sur la place le samedi matin. Pour mes enfants, mes petits enfants, la défense de la démocratie je n'arrêterai pas.
Votre choix éditorial, vos analyses me donnent la force de continuer.
Deux années, c'est long, très long, car je marche à contre courant.
Je suis âgée, porteuse d'un handicap, diabétique mais jamais au grand jamais je ne cautionne les masques, le passe sanitaire, le sort réservé aux enfants masqués toute la journée et bientôt injectés...
Le sacrifice de cette génération me hante....
Surtout n'arrêtez pas, j'ai besoin de votre liberté de pensée et de parler pour continuer.
Je vous souhaite une belle journée pour les yeux et le cœur.

Par Une cantalienne le 09/12/2021 17:33

Bravo pour votre émission et un grand merci de nous permettre d'avoir accès à une information libre, fiable et éclairée !

Par VPATM le 03/12/2021 14:50
 Répondre L'europe et la Mondialisation

Cher André ; Vous méritez la médaille 2021 du Courage et surtout le Grand Prix du Journalisme . . ma question :. Quel rôle joué dans cette mauvaise donne L'Allemagne? Grand silence, partout. Merci au Parfait hppnnete homme, que vous êtes. et qui nous fait Savoir!

Par Croix de Lorraine le 26/10/2021 13:20
 Répondre Médaille et Prix s'entendent:. A valeur égale à

Médaille et Prix s'entendent:. A valeur égale à celle et celui qui étaient décernés dans les années 60!

Par Croix de Lorraine le 26/10/2021 13:38
 Répondre Eric Zemmour 2022

Réflexion sur Eric Zemmour et les sondages pour 2022.
Eric Zemmour n’est pas un professionnel de la politique.
Il est perçu comme radical et crédible.
Il pourrait être, s’il se déclare, le grand espoir des nombreux abstentionnistes qui ont déserté les urnes,
déçu de la politique.

Par Anonyme le 05/10/2021 14:54
 Répondre Édition Bayard presse

La semaine dernière, dans l'émission d'André, nous avons été très choqué d'apprendre que Bayard Presse avait édité un livre pour enfant ayant une tendance raciste, où on y montre des images de méchants blancs versus des bons noirs et des gentils maghrébin.
Pourrions nous SVP. avoir le titre de ce livre?
Bien à vous
Nous apprécions beaucoup votre émission
Yves Laclare

Par Anonyme le 27/09/2021 17:52
 Répondre demande de soutien

Bonjour,
Nous venons de créer le parti de l'abstention, des votes blancs et des votes nuls.
L'idée est de permettre aux abstentionnistes de voter pour un "candidat symbolique" qui les représente
à chaque élection, quel qu'en soit le niveau.
De facto, le score de ce "candidat symbolique de l'abstention" aura la même valeur que celui des autres candidats.
Et les millions de Français qui refusent de voter pour des candidats aussi passionnants qu'une télé sans programme pourront enfin démontrer qu'ils ne sont pas des "sous-citoyens".

Notre plan d'action est sur le lien : https://chng.it/PQhJd2R6jP

Un article de fond sur Mediapart : https://blogs.mediapart.fr/franck-walter/blog/160921/aux-urnes-sous-cito...

Peut-être pourriez-vous donner un peu de visibilité à notre mouvement sur vos réseaux ?

Bonne journée

Franck

Par Franck le 18/09/2021 09:36
 Répondre Le carnage au Bataclan

J'ai été et resterai choquée par ce carnage! incompréhensible! Impardonnable! Situation Intenable ds ce massacre de masse à cause d'un manque de coordination militaire et policier et aussi des services européens (Belge-Grecs)
C'est navrant!!

Par Gene le 10/09/2021 11:08
 Répondre Le média « 20 minutes » nous censure

Bonjour Monsieur BERCOFF, voici le message que j’ai envoyé sur le site de « 20minutes », à la suite de ces quelques lignes… Les modérateurs l’ont refusé, je trouve ça tellement grave et inquiétant que je vous en averti, n’hésitez pas à me contacter ou à diffuser ce message pour alerter les gens, c’est très important. Merci pour votre courage et pour tout ce que vous faites,

« Petit message au site "20minutes":

"Rappelez-vous bien de tout ce que vous dites, de tout ce à quoi vous participer en mettant la population les uns contre les autres, à ridiculiser ceux qui disent que des alternatives existes.
Tout ce qui est fait aujourd’hui est une atteinte à nos libertés et là, vous, journalistes, sensés être garant de la démocratie, vous ne faites aucune enquête et ne faites que retranscrire la pensée unique de Kim-Jon « Macron »-Un… Enquête: allez sur le terrain, interroger, prendre des éléments, confondre les avis,… Ça vous parle? Que doivent penser tous nos anciens qui ont lutter pour nos libertés contre le nazisme? De là où ils sont, ils doivent être effondrés! Que doivent penser tous les démocrates qui ont servi de contre-pouvoir pour maintenir un équilibre ? Desproges, Coluche, Polac,… Ah oui, ça s’est sûr, ceux qui nous gouvernent sont tout propres sur eux, c’est du totalitarisme progressif, en costard, sentant l’after-shave, à dose homéopathique, c’est pour cela qu’on ne le voit pas venir mais regardez tout ce qu’on n’était sensé ne jamais faire il y a un peu plus d’un an, « au grand Dieu, jamais! Jamais! », et qu’aujourd’hui on nous impose!!! Rappelez-vous bien de tous ces gens que vous avez ridiculisé, nous on s’en rappellera pour ne plus lire ce que vous écrivez!
Bon courage!"

Par Bruno de Tarbes le 18/07/2021 12:14
 Répondre Le specisme

Bonjour Andre
Je suis un fan de votre émission et eus le bonheur d intervenir à 2 reprises. Pour le spécisme je voulai juste dire apres ecoute que ce nest pas un problème de civilisation mais d individu. Il y a des individus avec plus ou moins de conscience et de sensibilité. Certains sont des individus grossiers et sans vergogne d autres ont une conscience très développée et considèrent l animal avec respect
Le monde amérindien est fascinant à cet égard.
Puis d'autres part on a pas a rougir en France comparativement à bien d autres pays. Inutile de se laisser encore faire un procès de plus sur notre civilisation et ne nous laissons pas dogmatiser. A chacun de savoir ce qu il a faire avec sa conscience et manger de la viande a toujours exister et existera toujours. Tout est dans l equilibre une fois encore.
Merci à vous Andre pour tout ce que vous faites.

Par Jean luc le 14/06/2021 13:11
 Répondre La corrida

Cher André Bercoff
Je vous écoute tous les jours en podcast et, comme vous le disent tous vos auditeurs, j’apprécie votre courage, votre franc-parler et la qualité de vos intervenants. Mais aujourd’hui, je n’ai pas pu aller jusqu’au bout de l’émission. Votre invité Henri-Jean Servat, présenté comme “ écrivain, auteur de nombreux livres” m’était parfaitement inconnu et, comme je suis une grande lectrice, j’ai voulu en savoir plus. Apparemment, il s’agit d’un chroniqueur mondain qui s’est consacré à la vie des stars et à la jet-set...ce qui n’est pas le niveau habituel de vos invités. Mais le plus grave, c’est que ce personnage déplaisant a passé son temps à couper la parole, à insulter et à refuser le débat, et je passe sur son insistance à colporter des ragots en étant bien incapable d’indiquer sa source. J’aurais préféré entendre davantage votre autre invité, beaucoup plus intéressant, même si on ne partageait pas son enthousiasme pour la corrida !

Par Nathalie F. le 10/06/2021 17:14
 Répondre FEMINICIDE

Monsieur BERCOFF,
Je suis un ingénieur chrétien qui a subi la diffamation et une dénonciation calomnieuse.
Je pardonne la mère de mes enfants pour m avoir trompé avec son patron qui l a d'ailleurs jeté après l avoir utilisé pendant 1 an ...
Par contre, vous parlez sans arrêt des feminicides et des hommes violents .....
Il est très facile pour les femmes de déposer plainte et de réaliser des certificats médicaux bidons ...
Ce que je constate et déplore est que je dois vivre avec ma famille dans un état de non droit où l injustice et une police inexistante semblent être la véritable mesure de toute chose ....
Vive La France Libre dans l Honneur et dans l Indépendance !!!

Par DEMOOR le 02/06/2021 08:51
 Répondre Vaccin Covid 19

Vos emissions sont formidables.

Il serait interessant de reunir les Pr Didier Raoult et Christian Perronne pour avoir leur avis sur les nouveaux vaccins ARNm compte tenu de l'avancement de la campagne de vaccination : leur avis initial d'il y a quelques mois ont ils varies?
Le Pr C Perronne a meme ete sanctionne et demis de ses fonctions suite a ses declarations!!! Ce sera l'occasion de l'entendre car il est censure ....

Merci

Par Anonyme le 03/05/2021 21:48
 Répondre Pétition soutien tribune généraux . mesopinions.com

Bonjour,
Il y a une énorme adhésion pour cette lettre des généraux qu’une pétition et des commentaires de beaucoup de français est ouverte à Pétition soutien tribune généraux . mesopinions.com
C’est un tournant dans la société française

Par Anonyme le 03/05/2021 10:49
 Répondre Votre travail de journaliste

MR BERKOFF ,
Par ce petit message je veux saluer votre professionnalisme et surtout votre indépendance intellectuelle devenue très très rare de nos jours sombres .
Vous devez partager ma citation préférée :
Je n’arrêterai pas de marcher à contre courant car à contre cœur je n’y arrive pas , seuls les poissons morts suivent le courant .
Je vous souhaite une longue vie et encore merci pour votre professionnalisme .
Christian

Par Cricri Maicoman le 15/04/2021 08:24
 Répondre Impossible de faire reécouter votre émission du 12 avril

Est ce que ce podcast du 12 avril à été censuré.?
Macron n'a pas supporté la critique ?

Par Brice le 13/04/2021 08:26
 Répondre Commerces essentiels ???

Bonjour,
J’ai un gros problème sur la désignation des commerces essentiels.
Je m’explique bureaux de tabacs commerces essentiels !!
Voilà à mon avis la raison pour laquelle les bureaux de tabac sont considérés comme commerces essentiels.
Nombre de morts du tabagisme en France 2020 : 75000 de personnes.
Nombre de morts du tabagisme dans le monde 7000000 .de personnes
Chercher l’erreur ??

Par Michel le 22/03/2021 09:13
 Répondre suggetion

Faire une emission sur arnaqùe et chantage du covid, aussi accidentß anterieurs de vaccin ex: thalidomide

Par Anonyme le 07/03/2021 23:38
 Répondre Votre émission d’aujourd’hui

Cher André Bercoff
J’écoute tous les jours votre émission en podcast et, comme vous le disent tous vos auditeurs, c’est une bouffée d’oxygène absolument vitale. De plus, je vous remercie de m’avoir fait découvrir des auteurs que je ne connaissais pas et redécouvrir ( car comme vous, je suis passionnée de chanson française) des titres oubliés. Comme toujours, aujourd’hui, les thèmes abordés étaient passionnants. J’attendais beaucoup de l’interview de l’imam de Drancy dont j’ai effectivement apprécié les propos, avec toutefois un certain doute en ce qui concerne les versets du Coran que selon lui, il faudrait laisser de côté, mais vous avez eu raison de lui rappeler qu’ils sont très appliqués dans la plupart des pays musulmans. Je ne suis donc pas tout à fait certaine de sa sincérité.
Mais, ce qui m’a beaucoup choquée, c’est que, alors que vous veniez de rappeler que la haine n’avait pas de place dans votre émission, vous avez laissé un auditeur tenir un vrai discours de haine contre Zemmour sans intervenir, sinon pour lui rappeler faiblement qu’il y avait eu non-lieu dans le procès intenté contre ce dernier. Vous êtes assez intelligent pour savoir qu’il n’y a pas de « haine » dans les débats de Zemmour, mais seulement une analyse qui me semble incontestable et qu’il fait partie des rares journalistes à « parler vrai » lui aussi, et qu’il est fondamental que tous se soutiennent, quitte à émettre quelques réserves. Aujourd’hui, j’ai eu un peu l’impression d’être trahie et je voulais vous le dire, sans acrimonie...

Par [email protected] le 03/02/2021 18:04
 Répondre reaction positive

bonjour mr bercoff
je vous tire mon chapeau
vous etes un vrais journaliste; vous posez les bonnes question, vous n'imposez pas votre avis..
vous etes carré
bravos

Par Anonyme le 30/01/2021 19:37
 Répondre Internements sans consentement

Bonjour, je vous transmets un lien qui pourrait vous intéresser. C'est un témoignage. A vérifier, mais très éloquent. Bonne journée.
https://youtu.be/W5qOlAeRdtg

Par Anonyme le 14/12/2020 14:27
 Répondre vaccination pour le covid

Une erreur grossière de la directrice du centre de recherche en génétique : 2 fois plus de formes graves chez les contaminés vaccinés même si c'est exact c'est beaucoup moins que chez les non vaccinés. Je m'explique le taux de protection du vaccin est supérieur à 80% donc il y a 5 fois moins de contaminés chez ceux qui sont vaccinés. Donc 2 fois plus de 5 cinq fois moins cela fait 2,5 fois moins. Alors arrêter votre spectacle rassuriste et retournez à l'école pour apprendre à compter.

Par Anonyme le 07/12/2020 20:04
 Répondre Droitisation dans les media

Ben voyons, ça leur fait tout bizarre de voir arriver des idées saines, documentées,hiérarchisées,voire empathiques et généreuses,poliment énoncées sans sarcasme
Ils ne sont pas habitués.
La gauchasserie dans laquelle on se vautre allègrement et horizontalement decouvrirait la verticale et l 'elitisme cérébré , le cablage qui aide l 'esprit critique!

Par Siria Galilea le 01/11/2020 01:54
 Répondre les violences à l'éducation nationale

Bonjour, Il aura fallu attendre la mort d'un professeur pour qu'apparaissent les violences contre des enseignants au sein même de l'Education Nationale.
J'ai personnellement eu à subir ces violences mises en place et orchestrées par les collègues au sein d'une même école.
J'ai eu personnellement à vivre cette situation, j'ai d'ailleurs été mise "en congés payés durant 6 mois payée, lorsqu'elles ont eu ma peau, elles se sont attaquées à seule vraie collègue que j'avais dans cette école, elle aussi a été changée d'école en urgence par l'inspecteur d'académie, mais cette équipe n'en ai pas restée là et s'est attaquée à un enseignant qui malheureusement n'a pu se défendre car seul alors, il a été "viré" de l'éducation nationale.
Et malheureusement, je pense que nous ne sommes pas des cas uniques surtout depuis votre dernière entrevue avec un professeur!Si vous souhaitez des détails sur les scénarios mis en place, vous pouvez me contacter, j'ai envoyé un mail à l'Elysée, au Président, pour pointer du doigt sur ces situations inadmissibles peut-être certains en sont morts , personnellement ma carrière s'est achevée sur un A.V.C hémorragique qui aurait du me tuer mais un miracle a fait que j'en suis sortie vivante et sans séquelles grâce aux compétences d'un "super" professeur en neurochirurgie qui "a osé!" Je vous suis régulièrement car ainsi je peux avoir des infos crédibles! très cordialement. Annick

Par Anonyme annick le 24/10/2020 08:05
 Répondre Julian Assange

https://m.youtube.com/watch?v=DkYG0476190

(À partir de 3:37:07)

Par W.J. le 01/10/2020 23:02
 Répondre Julian Assange

Bonsoir Monsieur Bercoff,

Merci pour vos émissions et vos engagements courageux.

Mais pourquoi aucun écho dans la presse française de cette affaire, Julian Assange, de la plus haute importance symbolique, aux conséquences bien plus graves pour l'humanité que tout ce tam-tam autour d'un virus... ??
Et quid de l'indicible scandale de la torture infligée envers et contre toute règle de Droit à cet homme qui est innocent... ?!

Quel monde préparons-nous pour nos enfants... ?

À bon entendeur.
Sincères salutations.
W.J.

Par Anonyme le 01/10/2020 22:46
 Répondre Votre emission

Votre emissiion est une veritable bouffee d'oxygene. Je vous ecoute regulierement depuis Londres.
J'ai egalement adore le discours de Brigitte Bardot aujourd'hui.
Elle a 100% raison. Quelle femme...
Continuez et merci!

Par Catherine le 07/07/2020 15:54
 Répondre Pourquoi sud radio n’est plus en direct sur YouTube?

Pourquoi Sud Radio n’est plus en direct sur YouTube?

Par Anonyme le 05/05/2020 14:57
 Répondre Covid-19 : une catastrophe ou une chance ?

Bonjour,
Je souhaiterais vous soumettre un court texte abordant la crise du covid-19 sous un angle trop souvent négligé. Ce texte est au format pdf et je ne sais pas comment le joindre à ce message...
Pouvez-vous m'indiquer la marche à suivre ?
Je vous remercie.
T.Amilc

Par T.Amilc le 29/04/2020 16:54
 Répondre COVID-19

Je suis ulcéré par l'incapacité de nos politiques à poser les bonnes questions aux bonnes personnes, et à ignorer les procédures pourtant bien connues par les spécialistes militaires NRBC (Nucléaire-Radiologiques-Biologiques et Chimiques) relatives à la protection des populations en situation d'attaque biologique, ainsi qu'à la décontamination et le déconfinement de celles-ci.

La situation sanitaire actuelle est exactement similaire à celle que nous connaissons nous les militaires formés à une attaque biologique massive. Nos procédures NRBC prévoient le déploiement logistique et sanitaire concertés pour confiner ce genre d'agression et récupérer l'efficacité opérationnelle par la décontamination et le déconfinement par étapes vers des zones saines.

S'il est approprié de s'appuyer sur l'échelon médical et une société savante pour traiter les conséquences de l'agression biologique, il est inapproprié de confier à ce seul conseil le déploiement des techniques de sauvegarde des populations, techniques spécifiques de terrain que seuls des spécialistes militaires et de la Sécurité Civile maîtrisent par entraînement et expérience.

Nous avons déjà commis cette erreur avec l'accident de Tchernobyl, et nous la reproduisont aujourd'hui.
Est-ce de bêtise, de l'incompétence ou plus simplement une ignorance dangereuse de la part de nos échelons décisionnaires des moyens opérationnels de temps de guerre?

Car c'est bien vers une économie de guerre que nous nous dirigeons, de la plus mauvaise manière qui soit!

Par NRBC le 08/04/2020 09:06
 Répondre Emission l'urgence climatique

Cher Monsieur,
J'ai écouté l'émission passionnante de François Gervais, mais je me demande s'il n'a pas commis une erreur en annonçant que chaque Français émet par an 1,5 tonne de carbone de par toutes ses activités.
Or, si une voiture émet 100g par km, 1000g pour 10 km, soit 1 kg pour 10 km, et 1000kg soit 1 tonne pour 10 000km.
Soit 1,5 tonne pour 15 000 km, le compte n'y est pas.

Merci de bien vouloir faire contacter l'orateur pour préciser cette donnée.
Je vous remercie et vous adresse mes salutations courtoises,

Michel Chateauneuf,
[email protected] gmail.com

Par Michel CHATEAUNEUF le 04/02/2020 22:39
 Répondre fraude sociale à RTE

Suite à l'émission de David Pujadas avec Mme Nathalie Goulet j'ai pu joindre Madame la Sénatrice. Je lui ai donc fait suivre un dossier que MEDIAPART juge complet. Je démontre comment une entreprise publique peut presque légalement frauder avec un organisme de sécurité sociale de droit privé comme complice.
Si cela vous intéresse vous pouvez me contacter. Vous n'aurez pas de mal à trouver mes coordonnées même Monsieur Édouard Philippe les à.
Cordialement

Par Gonzalez le 12/09/2019 19:37

Publier une réaction

Vidéos Sud Radio