JO 2024 : "Une thérapie de groupe" pour les Français, dit Alain Duhamel