Marc Lambron : « Il y a 20 ans, nous ne vivions pas dans un monde numérique »