Podcast Les experts BFM



Chargement des podcasts
100% Complete
0
BFM : 18/01 - Les experts

 Réagir  Ouvrir

1
BFM : 17/01 - Les experts

 Réagir  Ouvrir

2
BFM : 16/01 - Les experts

 Réagir  Ouvrir


4
BFM : 12/01 - Les experts

 Réagir  Ouvrir

5
BFM : 11/01 - Les experts

 Réagir  Ouvrir

6
BFM : 10/01 - Les experts

 Réagir  Ouvrir


8
BFM : 06/01 - Les experts

 Réagir  Ouvrir

9
BFM : 05/01 - Les experts

 Réagir  Ouvrir

10
BFM : 04/01 - Les experts

 Réagir  Ouvrir

11
BFM : 03/01 - Les experts

 Réagir  Ouvrir

12
BFM : 02/01 - Les experts

 Réagir  Ouvrir

13
BFM : 30/12 - Les experts

 Réagir  Ouvrir

14
BFM : 29/12 - Les experts

 Réagir  Ouvrir

15
BFM : 28/12 - Les experts

 Réagir  Ouvrir

16
BFM : 27/12 - Les experts

 Réagir  Ouvrir

17
BFM : 26/12 - Les experts

 Réagir  Ouvrir

18
BFM : 23/12 - Les experts

 Réagir  Ouvrir

19
BFM : 22/12 - Les experts

 Réagir  Ouvrir

20
BFM : 21/12 - Les experts

 Réagir  Ouvrir

21
BFM : 20/12 - Les experts

 Réagir  Ouvrir

22
BFM : 19/12 - Les experts

 Réagir  Ouvrir

23
BFM : 16/12 - Les experts

 Réagir  Ouvrir

24
BFM : 15/12 - Les experts

 Réagir  Ouvrir

25
BFM : 14/12 - Les experts

 Réagir  Ouvrir

26
BFM : 13/12 - Les experts

 Réagir  Ouvrir

27
BFM : 12/12 - Les experts

 Réagir  Ouvrir

28
BFM : 09/12 - Les experts

 Réagir  Ouvrir

29
BFM : 08/12 - Les experts

 Réagir  Ouvrir


Commentaires des internautes auditeurs

 Répondre les heures supplémentaires

Lors de votre émission LES EXPERTS du 6/01/2017 vous avez introduit un débat sur la défiscalisation des heures supplémentaires proposé par MANUEL VALLS.
L'un des économistes présent sur le plateau, a justement rappelé l'origine de la mesure, comme celle, devant être la mesure phare de NICOLAS SARKOZY.Il a ensuite constaté l'échec de celle ci en terme de création d'emploi,échec sur ce plan aujourdh'ui acté.
L'autre économiste a rappelé que malgré la refiscalisation de ces heures supplémentaires par FRANCOIS HOLLANDE,il n'y a pas eu plus de création d'emplois.
Si dans les deux cas l'effet escompté ne se réalise pas ,on peut raisonnablement en déduire, que la création d'emploi ne dépends pas "directement" de cette mesure.

Sortons de l'analyse "macro" et regardons sur deux exemples terrain ce qui se passe.Je précise que ces deux exemples je les ai vécus par mon activité au cours de cette période.
Exemple 1.
Une entreprise de montage industriel, continentale ,a la recherche de CA obtient un travail a exécuter dans une île Française.Devant la difficulté a recruter du personnel qualifié et compte tenu de la qualification nécessaire et des délais impartis ,elle propose a ses employés d'effectuer des heures supplémentaires,évidemment défiscalisées.
L'un des employés,jeune, me confiait a la fin de la mission, avoir financé son voyage de noces,qu'un salaire d'ouvrier qualifié ne lui aurait pas permis de s'offrir.
Si l'on s'en tiens a la démonstration de vos économistes il n'y a pas eu de création d'emploi.Oui,mais seulement direct,car le salaire supplémentaire non fiscalisé a été affecté a une dépense,laquelle,a généré du CA chez le voyagiste et chez les marchands de vêtements etcccc. C'est me semble t'il le fondement d'une politique de consommation, qui générant du CA ,génère des marges etc....et on peut le supposer des investissements et emplois futurs.
Exemple 2.
Un professeur, a quelques mois de la retraite, on lui demande d'effectuer une mission de formation
hors de son temps.Il s'en acquitte moyennant 3200€ de rémunération.Las!les heures supplémentaires sont refiscalisée, ce qui génère un accroissement de son IR de près de la moitié de la somme perçue.
Cerise sur le gâteau! sa retraite complémentaire ,dont une part est liée au revenu fiscal est également réduite.La salle de bains ne sera pas changée!conséquence de quoi, le plombier,le distributeur,auront perdu du CA,(voir les conséquences identiques a l'exemple 1)et le plombier n'a pas remplacé l'un de ses employés partant a la retraite.

Dans les deux cas l'entreprise commence toujours par saturer l'outil de production,ou l'adapter a son personnel disponible,puis,viens souvent,l'intérim,puis on embauche.
Le temps politique et le temps économique sont dissociés.L'on pourra toujours dire que SARKOZY
a eu a faire avec une crise sans précédent,que HOLLANDE a d'abord réduit les déficits,toutes choses vraies,il n'en reste pas moins que le problème du chômage reste entier et ne tiens pas a une mesure de fiscalisation.
On peut toutefois se demander si en apportant du pouvoir d'achat a ceux qui travaillent,au lieu de le voir comme une injustice, a l'égard de ceux qui n'ont pas de travail,on ne puisse pas le considérer comme un investissement?
Lorsque l'état relance,les Keynésiens applaudissent!on peut aussi imaginer une relance par une consommation "non épargnée",ce qui nous ramène a votre débat sur l'épargne non investie et la fiscalité de celle ci.
Et si les deux sujets allaient de pair?
BRUNO DI CLEMENTE 0646228631.

Par bdc - Fri, 01/06/2017 - 17:36
 Répondre propos de Jean Peyrevelade

Monsieur Doze, vous avez fait preuve d'une grande mansuétude aux propos indignes de JP.
il a raison sur un point : la monnaie et la banque devraient être des biens communs.
Il a tort sur tout le reste. Des biens communs gérés démocratiquement ne deviennent pas des monstres plus puissants que les états, des objets économiques incompréhensibles par leurs actionnaires, qui se servent des bonus délirants et socialisent leurs pertes quand ils en font.
Oui, il faut couper les banques TBTF et laisser les actionnaires et pas la BCE payer l'addition.
Gérard Petit
membre de Finance Watch.

Par gmpetit@free.fr - Sat, 12/24/2016 - 08:52
 Répondre Émission d'aujourd'hui

Vous parlez comme des boutiquiers sans mentionner les vrais sujets.
La différence entre l'Allemagne et la France est que les Francais achètent des maisons quand les allemands financent des machines. Ceci explique pourquoi la croissance diverge. Les Francais ne veulent ni travailler plus ni épargner moins et néanmoins s'enrichir. Ceci financé par la dette portée par les autres. Remettre la dette et garder les actifs est une première aberration. Ne pas payer ses dettes en continuant à vouloir vivre au crochet des autres est une autre aberration. Vos discussions sont oiseuses et ne contribuent en rien à remettre du sens sur le sujet. Sorry.

Par Anonymous - Thu, 12/22/2016 - 09:04
 Répondre podcast

Il serait très pratique d'afficher les podcasts avec leur jour et heure d'émission (debut-fin). Ainsi je pourrai facilement les retrouver sans savoir quel était le présentateur.

Par Anonymous - Wed, 09/21/2016 - 21:23
 Répondre economie

Je sui fatigué de vos expertises sur le monde du travail, toujours moins de contraintes pour rien. L'économie a confisqué le capital, une mondialisation sans contrôle complètement inegale. Expliquez moi cette concurrence déloyale et permanente qui ne favorise que les groupes les plus puissants, expliquez moi pourquoi ceux sont toujours les mêmes qui compensent l'incompetence de certain. Les difficultés bancaires actuelles sont les mêmes et rien n'est fait, l'impunite persiste c'est juste honteux

Par Philippe - Wed, 02/17/2016 - 13:30
 Répondre Le monde clos du 3novembre

Ce débat est vraiment ethnocentré, quand j'entends dire que tout le monde a accès à l'eau, alors que deux milliards d'individus n'y ont pas accès, quand j'entends parler de l'électrification généralisée alors que 70% de l'Afrique n'est pas électrifiée! Dans quel monde vivez-vous messieurs Cohen et Doze?
C'est justement de la que viendra la reprise économique...Vous vivez vraiment dans un petit monde clos !

Par Bernard - Tue, 11/03/2015 - 09:08
 Répondre La Gréce

A vous entendre, je rêve. C'est la Grèce qui commande. Alors elle fait défaut, et puis après elle fait quoi? Elle ne sait que dépenser l'argent qu'elle n'a pas. Les Allemands ont raison et heureusement qu'ils sont là.

Enfin arrêtez vous les médias de parler ainsi à savoir les méchants bon élèves et les pauvres pays endettés. Ce n'est pas un exemple pour nos jeunes générations.

Par Betini - Wed, 02/11/2015 - 08:17
 Répondre La Gréce

Encore bravo à M.Madelin, enfin un qui voit clair.

Par Servet - Tue, 02/10/2015 - 08:56
 Répondre François Hollande

Bonjour
de toute façon quand on voit dans quel etat Hollande a laissé le parti socialiste, le pire est à craindre pour a France, mes deux enfants sont déjà parti et moi j y pense sérieusement, je suis un ancien cadre de 64 ans a la retraite depuis 2 ans et je ne me vois pas rester en France avec les dirigents que nous avons droite ou gauche de toute façon.
bon courrage pour ceux qui y croient encore avec la main mise des technocrates. au moin au Burkina fasso, les citoyens on virer leurs dirigeants en 48h.

Par wksbl - Mon, 11/03/2014 - 10:39
 Répondre survol des centrales nucléaires par drone

Ras le bol des info erronées de soi disant spécialistes. Je suis pilote professionnel de drone. Je respecte, comme beaucoup d'autres pilotes, toutes les réglementations. Quand on parle de drone aux infos, c'est pour mettre en avant des gens qui ne respectent aucune règle alors qu'ils les connaissent très bien. Et on en fait des héros comme à Nancy.

Par taratata19190 - Thu, 10/30/2014 - 13:07
 Répondre Nicolas Doze les expert lundi 20 octobre

Monsieur Doze cette fois il faut soigner sérieusement votre neurasthénie Votre Hollande bashing quotidien est vraiment usant . Vous êtes agressif , haineux .
soignez vous ! A vous écouter c'est si simple de réformer ! Ya ka yaka !

Par Craven - Mon, 10/20/2014 - 08:13

Publier une réaction

L'email ne sera pas publié
 Entrez le code de vérification :

Vidéos Les experts BFM



Nicolas Doze: Les Experts (2/2) - 18/01
Avec: Guillaume Dard, président de Montpensier Finance. Jérôme Dedeyan, président d'Erès. Et Christian Chavagneux, éditorialiste à Alternatives ...


Nicolas Doze: Les Experts (1/2) - 18/01
Avec: Guillaume Dard, président de Montpensier Finance. Jérôme Dedeyan, président d'Erès. Et Christian Chavagneux, éditorialiste à Alternatives ...


Nicolas Doze: Les Experts (2/2) - 17/01
Avec: Jean-Marc Daniel, directeur de la revue Sociétal. Alain Madelin, président du fonds Latour-Capital. Et Jean Peyrelevade, économiste et banquier. - Les ...


Nicolas Doze: Les Experts (1/2) - 17/01
Avec: Jean-Marc Daniel, directeur de la revue Sociétal. Alain Madelin, président du fonds Latour-Capital. Et Jean Peyrelevade, économiste et banquier. - Les ...


Nicolas Doze: Les Experts (2/2) - 16/01
Avec: François Ecalle, fondateur de FipEco.fr. Gilles Le Gendre, fondateur d'Explora & Cie. Et Jean-Louis Mullenbach, associé d'Opsione Audit Expertise et ...


Nicolas Doze: Les Experts (1/2) - 16/01
Avec: François Ecalle, fondateur de FipEco.fr. Gilles Le Gendre, fondateur d'Explora & Cie. Et Jean-Louis Mullenbach, associé d'Opsione Audit Expertise et ...